30 septembre 2021

Donner une voix aux personnes aînées

À la veille de la Journée internationale des personnes aînées, Évelyne Beaudin a dévoilé les engagements de Sherbrooke Citoyen visant à favoriser leur bien-être. Le premier de ces engagements est la création d’une instance consultative entièrement composée d’aîné.e.s des différents arrondissements de la ville.

« Dans les quatre dernières années, j’ai représenté le district le plus âgé de la ville et j’ai été nommée l’élue responsable du dossier Ville amie des aînés », explique la candidate à la mairie. « J’ai réformé ce comité afin d’y inclure des personnes aînées des différents arrondissements. Maintenant, je veux aller encore plus loin. Le Conseil des aînés sera indépendant et pourra se pencher sur n’importe quel enjeu qui intéresse ses membres, en plus de servir d’instance officielle lorsque le conseil municipal souhaitera bénéficier de son avis. Le budget reçu du gouvernement et auparavant consacré à Ville amie des aînés sera désormais géré par le Conseil des aînés pour faire avancer ses dossiers. »

Évelyne Beaudin était accompagnée de Fernanda Luz, candidate au poste de conseillère dans le district du Carrefour, qui a travaillé plusieurs années avec la clientèle aînée dans le réseau de la santé : « En début de semaine, on a annoncé qu’on doublerait la construction de logements abordables. Ça aura un impact majeur chez les aînés, qui sont parmi les plus concernés par cet enjeu. Aujourd’hui, on vient dire qu’il faut aller encore plus loin. Il faut donner une voix à nos aînés. Trop souvent, on les met de côté, on ne les écoute pas. Pourtant, ces gens ont tellement à nous apprendre, à nous partager ! En créant une instance dédiée spécifiquement aux personnes aînées, où elles pourront se prononcer sur les dossiers du conseil municipal, nous nous assurons de véritablement prendre leurs besoins en considération », exprime-t-elle.

Les autres engagements de Sherbrooke Citoyen pour les aîné.e.s s’inspirent des résultats de différentes consultations auprès de cette clientèle : « Les personnes aînées nous demandent des choses simples : mieux déneiger les trottoirs, installer plus de bancs publics, avoir plus de zones ombragées dans les lieux publics, etc. Autrement dit, aménager nos quartiers pour qu’ils soient plus accessibles à tous et à toutes et assurer un bon entretien », explique Mme Beaudin. « Je trouve que c’est un message important, qui nous ramène à la base. C’est pourquoi, en tant que présidente du développement social et communautaire et en collaboration avec l’administration, nous avons entamé une démarche pour l’accessibilité universelle, pour répondre à une demande du milieu maintes fois répétées au fil des ans. Je suis également très fière de nos différentes réalisations. Nous avons conçu et distribué des milliers d’exemplaires d’un aimant indiquant les numéros de téléphones des principales ressources pour aînés sur le territoire. Nous avons soutenu une initiative d’aide à l’informatique pour les aînés. Et nous avons entamé l’installation de bancs assis-debout, aussi appelés appuis-fesses, dans tous les arrondissements de Sherbrooke. »

La candidate à la mairie insiste sur l’importance d’établir des relations étroites avec tous les acteurs du milieu pour faire avancer collectivement le dossier des personnes aînées : « La Ville devra travailler en étroite collaboration avec la Table régionale de concertation des aînés de l’Estrie, avec le CIUSSS et avec le Centre de recherche sur le vieillissement, un des plus importants centres de recherche spécialisés en vieillissement au Canada. C’est une chance unique de bénéficier de cette richesse ici-même, sur notre territoire, il faut miser là-dessus pour faire de Sherbrooke la ville la plus agréable pour les aînés. »

Laure Letarte-Lavoie, candidate dans le district Hôtel-Dieu où se trouve le renommé organisme Sercovie, souhaite voir la Ville souligner adéquatement la Journée internationale des aînés : « Le 1er octobre devrait être l’occasion, à chaque année, pour la Ville, de mettre de l’avant les nombreuses actions de nos organismes aînés qui sont des partenaires incontournables pour améliorer le bien-être de notre population. Ils se dédient corps et âme pour offrir des services alimentaires, de transport, du soutien à domicile, des activités intergénérationnelles, des activités de loisirs et pour contrer l’isolement et la maltraitance. Il faut les faire connaître davantage. »

Résumé des engagements de Sherbrooke Citoyen :

© Sherbrooke Citoyen
Payé et autorisé par Jean-Christophe Racette, agent officiel de Sherbrooke Citoyen

Restons en contact!